Coquelicots

La subtilité et la richesse des tirages originaux de Denis Brihat sont difficilement traduisibles sur un écran.

Depuis 1968 Denis souhaitant aborder le problème de la couleur de façon plus personnelle enrichit ses tirages noir et blanc par des procédés de virages, oxydations, ou sulfurations. Il utilise sur certaines de ses œuvres une gravure chimique de la gélatine , leur conférant ainsi une profondeur particulière. Ceci lui permet d’avoir un plus grand dialogue avec son travail.

Ses photographies sont tirées , suivant les formats, à 3, 6 ou 10 exemplaires.

Après un tirage argentique N.& B. les photographies ont été traitées par un virage à l’or.

L’auteur a travaillé durant de nombreuses années sur les coquelicots, cherchant sans cesse à trouver et améliorer le rendu de la couleur, avec en tête «  l’esprit » même de la couleur de cette fleur fragile et forte.